Piste de danse 2

Comment évaluer les contraintes sonores d’une salle

Je viens de réaliser quelques mariages dans des salles où la gestion du son est un peu compliquée.

On demande toujours au DJ de limiter les basses, de ne pas mettre trop fort le volume.  Ça n’a pas de sens et cela veut dire que le prestataire ne peut pas travailler correctement. En effet cela n’assure pas la qualité de la prestation  qu’il propose. Il faut que les invités puissent apprécier la qualité sonore et cela comprend bien sûr les basses et un niveau sonore acceptable : autour de 105 dB.  Hors de question que vos invités quittent la soirée avec les oreilles qui sifflent. Ça c’est un premier point.

Le deuxième concerne les limitateurs de décibels. Je vais vous donner quelques exemples à prendre en compte avant de  faire votre choix pour réserver votre salle.

Certaines salles possèdent donc un limitateur de décibels actif branché sur  les prises électriques Dès qu’on dépasse le seuil voulu, cela coupe l’alimentation. Donc le matériel n’est plus alimenté et plus de musique. On est obligé de baisser le son lorsque la musique repart. Cela a pour conséquence d’avoir un niveau sonore limité. Les invites se demandent ce qu’il se passe,  se retournent vers le DJ pensant qu’il a fait une erreur. On est donc obligé de diffuser moins fort la musique. Deuxième conséquence cela abîme le matériel du dj.

La discussion avec les propriétaires sur ce que vous pouvez faire ou pas est importante avant de signer. Après il sera trop tard.

Est-ce qu’il y a un limitateur parce qu’il y a du voisinage, comment cela se gère, est-ce parce que le propriétaire  ne souhaite pas que la musique soit trop forte dans son domaine ?  Les raisons peuvent être multiples.

Vous pouvez également avoir affaire à une alarme sonore si le volume est trop fort. La musique continue mais cela oblige à baisser le volume. C’est un moindre mal.

J’ai rencontré un cas de figure où je me suis trouvé dans une salle  qui était en fait une maison aménagée pour les mariages. La réception, repas  et soirée dansante, avait lieu sur la terrasse sous un grand Barnum. Il s’avère qu’on est obligé de baisser le son au point que les invités s’entendent parler sur la piste de danse.  Ceux-ci étaient super frustrés de ne pas pouvoir entendre la musique correctement. Et malheureusement cela a engagé une discussion avec le propriétaire des lieux  pendant  le bal. Ce qui a un peu gâché la soirée, il faut le dire.

Prenez bien en compte ces différents éléments afin d’éviter à avoir le gérer durant la soirée.

Pour résumer, à demander lors d’une visite d’une salle

  • demander si la salle a un limitateur de décibel
  • quel est le niveau sonore autorisé avec ce limitateur
  • comment fonctionne le limitateur (alarme, coupure électrique, gyrophare pour le visuel…)